Nos matériaux utilisés pour l’isolation thermique dans le Finistère

La ouate de cellulose :

La ouate de cellulose est l’isolant le plus performant pour lutter contre les variations de températures extrêmes procurant ainsi du confort thermique en été comme en hiver. Il est un excellent amortisseur de températures extrêmes, grâce à son déphasage élevé. Matériau fabriqué à partir de 89% de fibres de papier recyclé et de 11% de sels, permet une pose en combles et murs par soufflage, insufflation ou flocage.

Un isolant économique

« 1 degré gagné c’est 7 % de chauffage économisé ! »

Faites des économies

Grâce à des performances thermiques exceptionnelles les économies d’énergie sont radicales comparées aux isolants minéraux. L’enchevêtrement des fibres rend la ouate naturellement pare-air. Elle bloque tous les interstices pouvant laisser circuler l’air : c’est la garantie d’éliminer la convection (1) dans l’isolant.

(1) Convection : circulation d’air due à un contraste thermique, l’air chaud monte, l’air froid descend, ce qui peut diviser par 4 la résistance thermique d’un isolant.

Luttez contre la déperdition de chaleur

Les combles représentent la 1ère déperdition de chaleur d’une maison. Le pourcentage varie de 30 à 35%.

Durée de vie

Sa longévité est égale à la durée de vie de votre maison, les logements isolés depuis plus de 40 ans au Canada en attestent.

Traitez définitivement l’isolation de votre maison avec notre ouate, Igloo™ cellulose, elle se revendra aisément demain.

Un isolant thermique

Soufflée ou injectée, la ouate de cellulose s’insère facilement dans les cavités étroites et agit comme un bouclier qui réduit la transmission de la chaleur et du froid.

Pare-air

La ouate de cellulose de par l’enchevêtrement de ses fibres est naturellement pare-air. Elle bloque tout interstice pouvant laisser circuler de l’air : c’est une garantie d’éliminer la convection dans l’isolant.

Chaud en hiver, frais en été

La ouate de cellulose de par sa masse thermique possède un temps de déphasage (2) 3 fois plus important que les isolants minéraux ce qui procure un confort thermique l’été et une réduction de la consommation d’énergie l’hiver.

(2) Déphasage : corresponds au temps que met la chaleur ou le froid à traverser l’épaisseur d’un isolant.

Supprimez les ponts thermiques

L’application par soufflage permet à la ouate de cellulose de s’infiltrer dans toutes les cavités, et notamment celles rendues inaccessibles aux isolants en rouleaux.

Solution verte

Consommant jusqu’à 12 fois moins d’énergie à la fabrication que les isolants conventionnels, la ouate de cellulose est fabriquée à partir de papier journal recyclé. La ouate de cellulose est une solution « verte » pour votre famille.

Isoler votre maison avec la ouate de cellulose vous permettra de moins dépenser pour vous chauffer.

Un isolant phonique, solution d’insonorisation

La ouate Igloo est une barrière naturelle à la propagation du son.

Le son étant véhiculé par l’air, l’enchevêtrement exceptionnel des fibres de cellulose permet de le stopper.

La laine de roche

La laine de roche est un matériau isolant fabriqué à partir d’un matériau naturel issu de l’activité volcanique (le basalte). C’est un isolant certifié pour un usage dans le bâtiment tant pour l’isolation thermique que l’isolation phonique ou pour la protection des ouvrages contre les incendies.

Laine de roche : caractéristiques

L’élaboration de la laine de roche s’effectue à partir de roche volcanique (matières premières naturelles et abondantes) par fusion et fibrage.

Le conditionnement peut prendre diverses formes : rouleaux, panneaux rigides pour répondre aux exigences de certaines applications (forte résistance mécanique), coquilles (calorifugeage) et flocons (épandage mécanique ou manuel).

La résistance au feu : incombustible, elle ne s’enflamme ni ne propage la flamme ; elle participe à la performance de résistance au feu des éléments de construction des bâtiments.

Le matériau laine de roche est particulièrement adapté à des applications nécessitant une forte résistance mécanique telle que toitures étanchées ou isolation thermoacoustique des sols ainsi que pour les complexes d’isolation nécessitant une résistance au feu, complexes coupe-feu.